top of page

Après une première carrière professionnelle dans un monde merveilleux où la vie était facile, Caroline & Gauthier Moncel décident de consacrer tout leur temps à leur passion commune : la cuisine et le vin.

En 2006, ils entament une reconversion à l'école Ferrandi. CAP de cuisinier en poche, les hasards de la vie les amènent à devenir  chefs privés sur des tournages de cinéma ou pour des marques de champagne. Chemin faisant, l'idée d'ouvrir un restaurant se précise et, après quelques expériences au sein de brigades chamoniardes puis parisiennes, naissent Les Grandes Bouches : gastro-pub, néo-bistrot, cantine rustico-chic, sophistroquet ... chacun choisira son étiquette pour qualifier ce lieu chaleureux et convivial où le produit est roi et où ils donneront libre court à leur inspiration culinaire dans la bonne humeur et avec une gourmandise contagieuse.

Après huit années, ils choisissent de passer la main à de jeunes cuisiniers talentueux désireux de développer et de faire connaître leur univers culinaire avant de se lancer en ouvrant leur propre restaurant. 

 

Ainsi naissent Les Résidents, table ouverte aux cheffes et chefs d'ici et d'ailleurs et désireuse de vous faire découvrir 

des univers culinaires singuliers. 

Un restaurant, des chefs

Photo © Julie Limont

 Jusqu'au 30 novembre, découvrez la cuisine de :
Arnaud Malka

La carrière d'Arnaud commence par le cinéma et la production audiovisuelle avant que la gourmandise et sa passion pour la cuisine, le vin et la restauration, milieu où il a toujours travaillé pendant ses études, ne le rattrape et qu'il franchisse le pas d'une reconversion entreprise en 2016 à l'Ecole Ferrandi, complétée par une formation d'œnologie axée sur les accords mets-vins. En parallèle, il effectue quelques voyages initiatiques, en particulier en Australie, où il passera un an et au Vietnam, à la rencontre des cuisiniers locaux.

 

Bon vivant patenté, amoureux des sauces et d'une cuisine plutôt canaille, ce parisien pur jus fait ses armes dans les brasseries et bistrots de la capitale avant de rejoindre Brutos, restaurant franco-brésilien où la braise est reine, en tant que sous-chef puis chef. 

Arnaud Malka - 1.jpeg

Pendant 3 semaines, il vous propose d'affronter les frimas d'un automne qui vient vraiment de débarquer avec une cuisine réconfortante, comme ces salsifis à la carbonara, alliant le croquant du légume à la suavité de la guanciale et des oeufs, ces salivantes coques au vin jaune et saucisse de Morteau rafraîchies par le citron et le fenouil, ou encore, cette belle cuisson du maigre de ligne de St jean de Luz à la braise escorté d'une réjouissante purée de courge, de chou de Toscane et d'une parfaite sauce grenobloise.

 

Photo © Julie Limont

... Ils sont passés par là

Patrick Nguyen Portrait - 1.jpeg

Partrick Nguyen
Septembre-octobre 2023

Voyageur affamé de cultures culinaires, Patrick voulu d'abord devenir parfumeur avant "d'entrer en cuisine" comme il le dit lui-même. Un univers pas si éloigné de sa cuisine en quête d'harmonie et de pureté qui joue de la balance des saveurs en marriant des produits forts.

Son passage en cuisine, il l'effectue aux côtés de Tabata & Ludovic Mey, aux Apothicaires* à Lyon pendant 5 ans où il découvre une cuisine ouverte sur le monde. Des inspirations qui sont aussi les siennes. Car même si Patrick a été bercé par la cuisine vitenamienne et chinoise, il ne revendique pas ses origines quand il passe aux fourneaux et sa créativité se nourrit de techniques d'autres pays, dont certaines sont particulièrement chères à son coeur comme les cuisines iranienne, mexicaine ou arabe. Il aime aussi beaucoup la cueillette et la fermentation, en prenant plaisir à cuisiner aussi bien un beau poisson qu'une belle pièce de viande à rôtir ou des abats qu'il travaille souvent en contrepied. 

Nous avons eu plaisir à vous faire découvrir son univers parfois déroutant mais toujours juste.

Et vous, serez-vous notre prochain chef-résident ? En savoir plus 

bottom of page